développement durableInformationspollution

L’EPPA estime que la Commission doit revoir ses exigences en matière d’emballages réutilisables

Alors que l’Union européenne est en passe de fixer de nouveaux objectifs stricts en matière de déchets d’emballages, de nombreux éléments démontrent que les objectifs proposés en matière de produits réutilisables ne reposent sur aucune base scientifique, ne sont pas durables et sont même inutiles.

La European Paper Packaging Alliance (EPPA) appelle à nouveau la Commission européenne à considérer le cycle de vie complet des produits dans sa vision d’une économie circulaire, et à ne pas invoquer la prochaine proposition de règlement sur les emballages et les déchets d’emballages pour interdire les solutions d’emballage plus durables.

Il ressort d’une nouvelle analyse du cycle de vie que les emballages recyclables en papier utilisés dans le secteur de la livraison de repas et de la vente à emporter offrent des avantages environnementaux significatifs par rapport aux systèmes réutilisables à travers 12 “catégories d’impact”, dont le changement climatique, la consommation d’eau douce et l’épuisement des ressources.

Les résultats indiquent que le fait de passer à des solutions réutilisables générerait 48 % d’émissions d’équivalent CO2 en plus, augmenterait la consommation d’eau douce de 39 % et exigerait 82 % d’extraction de minéraux et de ressources supplémentaires.

Une analyse des résultats permet de constater que le transport des emballages de nourriture et de boissons vers les restaurants après leur utilisation, ainsi que leur lavage et leur séchage hygiénique, consomment beaucoup plus d’énergie, d’eau et de ressources.

Cette ACV s’ajoute à une série d’autres preuves démontrant que les systèmes de conteneurs réutilisables ne sont pas la panacée dont certains semblent croire.

Au sujet de ces résultats, Eric Le Lay, président de la European Paper Packaging Alliance, a déclaré :

Voilà une preuve supplémentaire que les emballages réutilisables ne sont pas forcément la meilleure solution pour l’environnement. Il est impératif qu’une analyse correcte du cycle de vie soit prise en compte dans le texte de la proposition de règlement de l’UE sur les emballages et les déchets d’emballages.

Le document fixe des objectifs de recyclage irréalistes et discriminatoires pour les services de restauration en magasin et à emporter. La Commission européenne devrait intégrer les preuves scientifiques montrant que les récipients à usage unique en papier sont non seulement beaucoup plus pratiques pour les services de livraison de nourriture et leurs clients, car plus pratiques et hygiéniques, mais aussi plus efficaces en termes d’environnement.”

Antonio D’Amato, vice-président de l’EPPA, a également déclaré :

Protéger la planète est une priorité trop importante pour être laissée à l’idéologie. La sauvegarde de la planète impose une approche scientifique rigoureuse et des investissements substantiels dans les nouvelles technologies et l’innovation, qui ne peuvent être générés que par une croissance durable.

L’Europe comme le monde entier sont confrontés à des pénuries d’énergie et d’eau ainsi qu’à des pénuries alimentaires. Malgré cela, les propositions actuelles de la Commission ne feront qu’accroître les émissions de carbone et l’épuisement des ressources, accélérer les difficultés liées à l’eau et augmenter le gaspillage alimentaire. Nous devons donc travailler ensemble sur des solutions réellement durables pour l’environnement, l’économie et l’emploi. Nous sommes convaincus que l’économie circulaire, où nous avons tous investi des milliards d’euros en 30 ans de travail acharné et d’innovation, est le seul moyen d’apporter des solutions durables pour l’environnement, l’économie et l’emploi.

À propos de l’EPPA :
La European Paper Packaging Alliance est une association sans but lucratif pour l’emballage des produits alimentaires et des services de restauration. Ses priorités sont de dégager des solutions concrètes pour accroître le recyclage et réduire les émissions de carbone liées aux emballages alimentaires et de restauration sans compromettre la sécurité alimentaire ou la protection de la santé humaine. De plus amples informations sont disponibles ici.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page