climatInformations

Lancement d’un satellite de nouvelle génération: la prévision météo entre dans une nouvelle ère

Le lancement cette nuit depuis Kourou, en Guyane française, d’un satellite météorologique ultrasophistiqué marque le début d’une nouvelle ère pour les prévisions météorologiques en Europe, a déclaré Phil Evans, Directeur général d’EUMETSAT.

Le lancement de MTG-I1 par une fusée Ariane-5 depuis Kourou, en Guyane française, est un succès (Photo: EUMETSAT)
Le satellite en question, MTG-I1, est le premier d’une série de satellites météorologiques de nouvelle génération embarquant des instruments beaucoup plus avancés et plus précis destinés à surveiller et prévoir l’évolution de phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les tempêtes, l’activité électrique, le brouillard ou les incendies de forêt.

Lancé avec succès à 21 h 30 HEC par une fusée Ariane-5, il poursuit sa trajectoire en direction de son orbite nominale, à 36 000 km d’altitude au-dessus de l’équateur.

« MTG-I1 va générer toutes les 10 minutes des images de l’Europe et de l’Afrique, bien plus rapidement que ce qu’autorisait la génération précédente, de surcroit avec une résolution plus fine et une plus grande précision », a indiqué M. Evans.

« Ces données aideront les météorologues à relever l’un de leurs principaux défis – prévoir avec précision et en temps utile l’évolution rapide de phénomènes météorologiques extrêmes – afin que les populations, les services de secours et les autorités civiles puissent prendre les mesures appropriées.

« L’imageur de détection des éclairs (LI) cartographiera en permanence l’activité électrique entre les nuages et des nuages vers le sol, ce qui sera une première du genre en Europe et procurera des avantages considérables aussi bien pour la sécurité des populations que pour celle des aéronefs. »

Avant de devenir opérationnel, MTG-I1 – dont l’appellation complète en anglais est Meteosat Third Generation – Imager 1 – sera soumis 12 mois durant à une phase de recette en orbite, au cours laquelle ses instruments seront étalonnés et leurs données validées.

Le satellite sera opéré depuis le siège d’EUMETSAT situé à Darmstadt (Allemagne).

« MTG est une véritable réussite européenne », a souligné M. Evans. « Aucune nation européenne n’aurait les moyens de développer et d’exploiter à elle seule un tel système. C’est la conjugaison des ressources de nos 30 États membres, et notamment de leur expertise scientifique et technique, qui nous permet d’ouvrir une nouvelle ère dans la surveillance du temps et du climat. »

La constellation complète du programme MTG se composera de deux satellites d’imagerie (MTG-I) et, pour la première fois, d’un satellite de sondage atmosphérique (MTG-S). Le lancement de ce satellite de sondage (MTG-S1) est prévu en 2024.

MTG-I1 a été fabriqué par Thales Alenia Space dans le cadre d’un contrat avec l’Agence spatiale européenne (ESA). L’ESA est chargée de se procurer les satellites MTG auprès des industriels en veillant à ce qu’ils répondent aux exigences d’EUMETSAT.

Thales Alenia Space Cannes est le maître d’œuvre industriel chargé du développement des satellites MTG-I. TAS a travaillé en étroite coopération avec les entreprises suivantes :

• OHB-Bremen pour l’assemblage, l’intégration et les tests de la plateforme ;

• Leonardo en Italie pour la fourniture de l’instrument LI de détection des éclairs (Lightning Imager) ;

• Thales Alenia Space Italie pour la fourniture des instruments DCS (Data Collection System) et GEOSAR (Geostationary Search & Rescue) ;

• Thales Alenia Space Cannes également pour l’intégration de l’imageur FCI (Flexible Combined Imager).

À propos d’EUMETSAT

Agence européenne de satellites météorologiques, EUMETSAT surveille le temps et le climat depuis l’espace. Située à Darmstadt (Allemagne), elle fournit à ses 30 États membres des images et des données satellitaires essentielles à la sécurité des populations et aux secteurs clés de leurs économies.

Trois satellites géostationnaires Meteosat Seconde Génération (MSG) observent en continu les phénomènes météorologiques violents à évolution rapide qui se développent au-dessus de l’Europe, de l’Afrique et de l’océan Indien. Le premier satellite Meteosat Troisième Génération (MTG), lancé en décembre 2022, sera soumis pendant 12 mois à une phase de recette en orbite. Deux satellites polaires Metop fournissent des données d’une importance capitale pour les prévisions de un à dix jours d’échéance. Le premier satellite de la série Metop Seconde Génération devrait être lancé en 2025.

Les archives d’EUMETSAT conservent plus de 40 années d’observations satellitaires, offrant aux climatologues du monde entier des données uniformes à longue échéance indispensables à la surveillance du changement climatique.

Partenaire clé du programme d’observation de la Terre Copernicus de l’Union européenne, EUMETSAT opère pour le compte de l’UE les missions Sentinelle-3 et -6 de surveillance océanique, et opèrera la future mission CO2M qui vise à surveiller les émissions de dioxyde de carbone. EUMETSAT embarquera les missions Sentinelle-4 et -5 de Copernicus à bord de ses propres satellites MTG et Metop-SG. Les données de ces missions, conjuguées à celles des missions propres d’EUMETSAT, sont transmises aux services Copernicus de surveillance du climat, de l’atmosphère et du milieu marin. Tout comme l’Agence spatiale européenne (ESA) et le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), EUMETSAT est un partenaire de l’initiative Destination Terre (DestinE) de l’UE, qui vise à créer des jumeaux numériques de tout le système Terre.

EUMETSAT participe également aux missions Jason et Sentinelle-6 Copernicus de surveillance des océans, en partenariat avec la NASA, la NOAA, l’UE, l’ESA, et avec le soutien du Centre national d’études spatiales (CNES).

EUMETSAT coopère avec des agences du monde entier et obtient des données satellitaires supplémentaires utiles aux prévisions météorologiques et à la surveillance du climat.

EUMETSAT compte 30 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page