Informations

Coupe du monde : les quinquas se rebiffent

La Coupe du monde de football, qui se déroule au Qatar depuis le 21 novembre jusqu’au 18 décembre, est avant tout une coupe du monde… de la honte.

D’abord, parce qu’elle est une catastrophe humaine, au vu des conditions de travail des immigrés et du nombre de décès survenus lors de la construction des huit stades et des infrastructures nécessaires à cet événement.

Ensuite, parce qu’elle est aussi une aberration écologique : des systèmes de climatisation géants sont installés dans chacun des stades à ciel ouvert, l’électricité est produite par des centrales thermiques…

Face à cette situation, la grogne monte. En France, ce sont les quinquas qui font bouger les lignes et qui se mobilisent pour sensibiliser l’opinion publique.

Dans la continuité de Cantona, Lindon et Guillaume Canet, un père de famille niçois vient notamment de composer une chanson caritative sur la coupe du monde : https://www.ompe.org/chanson/

Gilles Lazzarini, fondateur de l’OMPE (Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement), souhaite ainsi proposer un hymne alternatif invitant à boycotter la Coupe du monde. 

Un appel à la mobilisation lancé par plusieurs personnalités

Connu pour sa liberté de ton, l’acteur Vincent Lindon boycottera la Coupe du monde et aimerait que les footballeurs en fassent autant :

“Ça ne peut pas venir d’un État, un État n’a pas le droit de demander à des joueurs ou à Didier Deschamps de boycotter la Coupe du Monde, mais un joueur, il est libre. C’est un artiste, il peut lui, donc je trouve que ce serait bien.” (source)

Le réalisateur et acteur Guillaume Canet propose quant à lui de bouder la transmission des matchs pour se reporter sur des programmes plus écologiques.

Sur Instagram, il suggère notamment une alternative : regarder la web TV AuNomdelaTerre.tv qui ” diffusera gratuitement pendant chaque match 64 séries et documentaires, soit plus de 5 760 minutes de contenu, pour sensibiliser le monde à la cause écologique et au monde agricole.” (source) À chaque connexion, 1 euro sera reversé à l’association Des enfants et des arbres, déjà soutenue par l’artiste.

Eric Cantona, légende de Manchester United et ex-international français (45 sélections), boycottera aussi cette Coupe du Monde.

Il considère en effet que cet événement au Qatar incarne “la caricature même de ce que l’homme est capable de porter en lui comme saloperie extrême. Depuis que je suis gosse, c’est un événement que j’adore, que j’attends et que je regarde avec passion… À la place, je me referai tous les épisodes de Columbo, ça fait longtemps que je ne les ai pas vus.” (source)

Une chanson caritative pour interpeller sans détruire

C’est en écoutant les propos de Vincent Lindon que Gilles Lazzarini a eu l’idée d’écrire sa chanson caritative sur la Coupe du monde. Pour l’anecdote, il faut aussi savoir que l’acteur est le premier artiste à avoir signé le livre d’or de l’OMPE (Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement) en 2019.

Pourquoi une chanson ? Gilles Lazzarini explique :

    “J’ai voulu aller au-delà des simples critiques et m’inscrire dans une démarche constructive. Une chanson fédère, sensibilise, mobilise. Elle peut aussi être facilement partagée sur les réseaux sociaux et donc toucher un maximum de personnes.”

Une approche en cohérence avec les valeurs et l’approche de l’OMPE : changer les choses en proposant des alternatives concrètes et positives.

Gilles Lazzarini considère en effet que les mouvements actuels qui détruisent en raison d’une éco-anxiété desservent l’image de l’écologie. Il pense notamment aux “Tournesols” de Van Gogh aspergés de soupe (source), à l’interruption du tournoi de Roland-Garros (source), au collectif qui a bloqué les véhicules sur l’A13 (source), aux militants qui ont perturbé le salon de l’Automobile à Paris en se collant les mains à des voitures d’exception (source), au tableau de Monet aspergé de purée (source) ou aux paroles extrêmes et ultra-féministes de Sandrine Rousseau (source).

L’OMPE : des actions ciblées pour protéger la planète

Fondée en 2013 par Gilles Lazzarini, l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement (OMPE) s’inscrit dès ses débuts dans une gestion globale et transversale des problématiques environnementales, et fait de cette particularité sa marque et son empreinte dans le monde associatif.

Elle a déjà lancé 10 projets novateurs et concrets :

1) La nouvelle voiture autonome partagée, écologique et sécurisée. Elle est destinée à remplacer progressivement nos véhicules actuels, polluants et dangereux.

2) La Barge géante et ses Drones fishy anti-plastiques : ces barges naviguent en permanence nuit et jour au-dessus des vortex de plastiques pour récupérer tous les déchets.

3) L’absorbeur de CO2 et de gaz à effet de serre : il s’agit de panneaux filtrant de grandes dimensions posés à l’entrée et à l’intérieur des villes.

4) La génothèque mondiale stocke physiquement et informatiquement les génomes des espèces en voie de disparition grâce à des matériels et des équipes de vétérinaires spécialisés.

5) Les parcs Charles Darwin : ces parcs animaliers ultra-modernes créés pour réaugmenter le nombre d’animaux sur Terre.

6) Le SEURFF (Système d’Extinction Ultra-Rapide des Feux de Forêts) : ce système ultra-moderne permet d’asphyxier les flammes en quelques minutes seulement à partir de projection d’azote et d’autres gaz sous pression.

7) La Caisse verte : il s’agit d’un progiciel informatique permettant de passer à la Transition Écologique Mondiale.

8) Le CMPE (Code Mondial pour la Protection de l’Environnement) : cet ensemble de textes et articles permettant d’homogénéiser de manière globale les lois mondiales régissant l’environnement et la biodiversité pays par pays.

9) Les virus : ce projet consiste à centraliser depuis le Centre de Recherche de l’OMPE les recherches contre les virus et contre les moustiques effectuées dans tous les instituts publics de santé du monde.

10) Le Bouclier Solaire : ce système permet de filtrer le rayonnement solaire sur une zone ou plusieurs zones terrestres afin d’atténuer les effets du réchauffement climatique.

L’OMPE, en quelques chiffres

  • 45 000 visites uniques du site par mois du monde entier ;
  • 13 000 membres Facebook du monde entier ;
  • 12 800 signatures sur la Campagne Stop Ça suffit aux Feux de Forêts ;
  • 17 150 signatures sur la Campagne Stop Ça suffit anti corrida et maltraitances aux Animaux.

À propos de Gilles Lazzarini, Fondateur et Président de l’OMPE

Niçois et père de 3 enfants, Gilles Lazzarini est un ancien informaticien IBM.

Cet entrepreneur passionné par les sciences et la planète est très attaché à la France et aux valeurs de la République : la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, trois valeurs trop souvent écartées, année après année, au profit d’un néolibéralisme fou et destructeur de la santé, de l’environnement et de l’humanité.

Il est également le fondateur de l’OMPE (Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement), une association créée en 2013, qu’il préside toujours aujourd’hui.

L’OMPE est une des premières associations au monde à alerter au niveau global sur les pollutions, la perte de notre biodiversité, le réchauffement climatique, les plastiques, les pesticides, les feux de forêt, les virus, etc. Elle soutient également L’affaire du siècle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page