climatInformations

Les sciences comportementales : l’outil inexploité pour réussir la transition écologique

Alors que les Français aspirent pratiquement tous à changer de vie, les politiques semblent leur répondre que ce n’est pas si nécessaire que ça, que finalement les technologies sauront nous sauver ! Continuons à rouler tout autant, ce n’est pas grave si vous le faites en voiture électrique ! Ça semble plutôt rassurant !

Pourtant, de plus en plus de collectivités locales, de « territoires » savent que la réponse ne se trouve pas là, elles sont convaincues qu’elles sont dans l’humain ! C’est en effet tous ensemble par nos changements de pratique individuelle que le monde peut se remettre de marcher à l’endroit. C’est la conviction d’E3D- Environnement, PME française : il est plus qu’urgent d’agir et d’aider les populations, individuellement, à adopter de nouvelles habitudes plus éco-responsables que d’investir dans de coûteuses infrastructures et solutions techniques. Et si nous voulons que ça marche à l’échelle de dizaine de millions d’habitants, les sciences comportementales et le numérique peuvent nous être d’une grande aide.

Il est urgent de mettre 1 Mds d’euros par an pour accompagner les foyers à adopter de nouvelles pratiques

Pour encourager chaque foyer à adopter régulièrement de nouvelles pratiques favorables à son pouvoir d’achat, à l’environnement et à sa santé, il est nécessaire d’ajouter un service public sur le mandat présidentiel à venir ! Ce service public à inscrire dans la loi est la possibilité pour chaque foyer d’accéder à un service personnalisé lui permettant d’être accompagné et valorisé dans tout ce qu’il décidera de faire de plus pour améliorer sa santé, consommer moins d’énergie, produire moins de déchets, développer de petits projets collectifs dans son quartier. En dotant ce service public d’1 Mds d’euros de budget annuel, il pourra répondre aux attentes de la majorité des foyers qui, aujourd’hui, ont besoin de découvrir le sens de leurs actions individuelles pour aller vers plus d’éco-responsabilité.

Ils ont choisi de travailler avec E3D-Environnement pour faire de l’accompagnement des habitants un levier de la transition écologique :

  • Paris Habitat, le premier bailleur social européen a décidé en partenariat avec CITEO d’accompagner les locataires du quartier prioritaire de la Ville de Paris dans la réduction des déchets. A l’heure où la Ville de Paris investit pour la collecte des biodéchets, cet accompagnement des habitants dans leur changement de comportement démontre qu’il est possible de provoquer des changements de mentalités et d’habitudes, y compris dans les quartiers les plus précaires.
  • Des villes de Tunisie, Jordanie et en Espagne ont décidé d’agir pour la réduction de leurs déchets et de développer l’activité économique liée. Dans le cadre du projet européen MED-Ina, 16 000 habitants de méditerranée sont accompagnés pour changer leurs comportements.
  • A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, la Métropole de Rennes a choisi de lancer un défi aux habitants de son territoire. 84% des habitants se sont engagés cette semaine-là à utiliser un autre mode de déplacement que la voiture. 3 300KM de route ont été préservées grâce à l’accompagnement réalisé !

La réponse est dans les mains de chaque citoyen – amis, candidats au poste de Président de la République, la voyez-vous ?

Les sciences comportementales permettent d’agir efficacement et durablement sur les comportements des Français. La preuve avec la PME française E3D-Environnement experte en la matière depuis plusieurs années. En effet, elle accompagne de nombreuses collectivités qui souhaitent mettre en place des projets autour de l’écologie tels que le tri des déchets, la consommation d’énergie, la mobilité, la santé, le bien-être, etc. afin de favoriser la transition écologique.

Toute la méthode d’E3D-Environnement est basée sur les sciences comportementales : ils identifient les gestes que chaque personne peut mettre en place, sans contrainte ni récompense, et en fonction de ses envies/ambitions/habitudes (prendre son vélo, trier ses bouteilles, mettre un stop pub, débrancher ses appareils électriques…).

La technique développée par E3D-Environnement permet également de recréer un lien entre les habitants, leur collectivité et les décideurs publics. A l’heure où les Français s’éloignent des services publics et ont de moins en moins confiance en leurs élus, il est primordial de rétablir ce lien social et ce lien du « vivre ensemble ». Le sentiment d’appartenance à son quartier, à sa communauté, à son territoire est multiplié par 2 en un an pour chaque projet réalisé ! Et si nous avions là aussi une solution pour réduire le sentiment d’insécurité, les incivilités et ainsi améliorer notre bien-être collectif ?

« Nous accompagnons 30 collectivités : les Métropole de Rennes, de Bordeaux, de Montpellier, de Lyon, de Rouen, du Sud Est Toulousain, mais aussi les villes de Paris, Béziers, Montauban, … Aujourd’hui l’accompagnement des populations au changement de comportement doit être une condition indispensable à la mise en œuvre d’un équipement ou au développement d’un service, qu’il s’agisse de mobilité, de déchet, ou des autres investissements du développement durable. Ce prérequis devra être inscrit dans la loi pour faciliter l’engagement d’un plus grand nombre d’acteurs sur ce sujet, afin de garantir l’efficacité de l’action de la France et de ses engagements. Accompagner les français, c’est la solution qui permettra de réussir efficacement la transition écologique.

Nous croyons que l’humain peut et veut changer, mais pour ce faire il a besoin d’un accompagnement positif.

C’est ensemble que nous y arriverons, pas chacun de notre côté.

Beaucoup de citoyens prennent conscience de l’urgence écologique mais force est de constater que nous avons besoin du soutien et d’investissements conséquents de la part des politiques pour leur montrer qu’il est possible ensemble et quotidiennement de passer à l’action ! » déclare Gilles Marchal, fondateur et directeur d’E3D- Environnement.

La preuve en chiffres avec différents projets menés par E3D-Environnement en France

Projet mobilité sur 1 500 foyers (soit environ 3000 Français) répartis sur 6 communes de la métropole Aix-Marseille :

  • -54% du nombre de trajets hebdomadaires
  • 2260 km en voiture individuelle évités par participant et par an
  • 1,1 millions d’€ d’économie en 5 ans pour la collectivité
  • Projet déchets sur 350 foyers (soit 700 Français) avec l’agglomération Béziers Méditerranée
  • 1,9 tonnes de papier évités par an
  • 1,2 tonnes de verres collectés dans le nouveau point d’apport volontaire
  • Projet déchets sur 17 000 foyers (soit environ 34 000 Français) avec Grand Lyon Métropole
  • +9% de la quantité d’emballages triés
  • +12,8% de verre trié
  • 95% des habitants s’engagent sur un nouveau geste de tri

Projet multi-thématique sur 6 700 foyers (soit environ 13 400 Français) avec la métropole Montpellier Méditerranée

  • +29% de verres triés
  • -14% d’emballages (dont 53 tonnes de papier/an)
  • 3,5 fois plus de biodéchets collectés
  • -43% d’indice moyen de salissure dans les rues de Montpellier

A propos de E3D-Environnement

Créée en 2009, E3D-Environnement accompagne principalement les collectivités territoriales, dans leur volonté de provoquer à l’échelle de plusieurs dizaines de millions de foyers des changements de comportement des populations pour aller vers plus d’éco- responsabilité en leur apportant une réflexion, un coaching et une stratégie prédéfinie. Grâce à un dispositif écocitoyen inédit, appelé GD6DTM qui permet un accompagnement individualisé à un grand nombre d’habitants et pour un coût maîtrisé, E3D-Environnement démontre aux habitants que chacun, à son échelle, peut agir sur son environnement immédiat et que leur contribution permet d’obtenir des résultats concrets. Mise en œuvre directement par E3D-Environnement ou par les agents de la collectivité, ce dispositif place l’humain au cœur de la démarche. La PME française apporte son expertise à de grandes métropoles en France (Paris, Grand Lyon Métropole, Montpellier Méditerranée Métropole, Rouen Normandie, Rennes…) et en Europe (Belgique, Italie, Pologne, Espagne). Plus de 300 000 personnes utilisent le dispositif depuis 7 ans maintenant en France, en Europe et dans les pays du Maghreb. En 2021, E3D-Environnement a été retenue dans la catégorie Citoyenneté comme l’une des 700 entreprises à impact positif sur l’économie la société et l’environnement dans le cadre du 1er Mapping des startups tricolores à Impact organisé par BPIFRANCE LE HUB et France Digitale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page