Informationsréchauffement

Impact du changement climatique sur les pollens

Stallergenes Greer France partage les résultats finaux de l’étude de l’impact du changement climatique sur les pollens en France et sur l’environnement dans lequel vivent les personnes allergiques réalisée avec RNSA ŌBERON, la filiale innovation du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). Stallergenes Greer France annonce renouveler par ailleurs sa collaboration avec le RNSA pour poursuivre le recueil et l’analyse de données spécifiques essentielles à la lutte contre les facteurs d’aggravation et de diffusion des allergies.

Les principaux résultats de l’étude :

La collaboration entre la filiale du RNSA et Stallergenes Greer sur l’étude de l’évolution des données polliniques sur une période de 10 ans permet de mettre en lumière une variabilité des saisons qui explique une symptomatologie des patients parfois plus précoce ou plus tardive. Sur les pollens étudiés (graminées, bouleau, cupressacées et ambroisie), cette étude a notamment pu mettre en exergue les phénomènes suivants :

  • Concernant les pollens de graminées : si la saison se concentre sur le mois de juin, le risque élevé se maintient pendant 6 à 7 semaines. Ainsi, les personnes allergiques sont gênées d’avril à septembre, et seules les pluies peuvent leur offrir un répit relatif.
  • Quant aux cupressacées : leur imprégnation est quasi continue entre Perpignan et Nice, ainsi qu’ailleurs en France par le double effet de leur utilisation comme végétaux d’ornement et celui du changement climatique qui facilite leur implantation et l’imprégnation de l’air par leurs pollens.
  • Pour le cyprès ou l’ambroisie : la limite géographique des pollens de bouleau, qui sont présents en fortes quantités et qui peuvent être transportés sur des centaines de kilomètres ne cesse d’être repoussée. Là encore, cette progression est due au changement climatique.

Les conditions météorologiques contrastées favorisent la dispersion des pollens tout au long de l’année, faisant de l’exposition de la population aux aéroallergènes un véritable enjeu de santé publique.

Des émissions de pollens d’arbres en croissance constante en raison du changement climatique1

Depuis 30 ans, le RNSA étudie le contenu de l’air en particules biologiques (pollens, moisissures) pouvant avoir une incidence sur le risque allergique des individus et recueille les données cliniques associées. Sa filiale innovation, RNSA ŌBERON, fondée en 2021, complète les observations du RNSA par des mesures automatiques à l’échelle locale.

Les allergies au pollen touchent aujourd’hui en France 20 % des enfants âgés de plus de 9 ans et 30 % des adultes. D’après les données des fédérations d’allergologues, la prévalence des allergies respiratoires a été multipliée par 3 en 30 ans. Ainsi, 6 millions de personnes souffrent d’asthme en France. Par ailleurs, 1 personne touchée par une allergie respiratoire sur 5 est victime d’une forme sévère de la maladie. Enfin, le coût de la rhinite allergique est estimé à 1 milliard d’euros par an et celui de l’asthme (hospitalisation) à 0,9 milliard par an2.

Depuis 40 ans, les allergies connaissent une augmentation continue de leur prévalence. L’évolution du climat et la hausse des températures entrainent une augmentation des quantités de pollens. Les observations suggèrent que le changement climatique a un impact sur le potentiel allergisant des pollens et sur la durée des symptômes.

Plusieurs hypothèses expliquent ce phénomène telles que le déplacement géographique de certains végétaux aux pollens fortement allergisants, ou encore la perturbation de la nécessaire période de dormance pour la germination des végétaux causée par des hivers plus doux. La pollution atmosphérique, élément central à prendre en compte dans cette évolution, fragilise non seulement les voies aériennes des individus, mais également la paroi des grains de pollens.

Vers une amélioration de la prise en charge des allergies

Afin d’affiner le diagnostic et de tendre au mieux vers une médecine de précision, le RNSA coordonne la diffusion de son Risque d’Allergie aux personnes allergiques et aux professionnels de santé par le biais de son site www.pollens.fr, de son application mobile et de ses partenaires en régions, comme l’APSF. L’objectif est d’intensifier la diffusion de cet indice, seul reconnu par les autorités de santé, afin que les personnes allergiques et professionnels de santé puissent plus rapidement mettre en évidence une corrélation entre le début des symptômes et le début des pollinisations des différents espèces allergisantes qui pourraient en être la cause.

Pour être au plus proche de l’environnement dans lequel évoluent les personnes allergiques, un programme de réunions à destination des médecins a été mis en place en collaboration avec la filiale du RNSA afin d’actualiser les pratiques.

À propos de Stallergenes Greer International AG

Stallergenes Greer International AG, dont le siège social est situé à Baar (Suisse), est un laboratoire pharmaceutique international, spécialisé dans le diagnostic et le traitement des allergies par le développement et la commercialisation de produits et de services d’immunothérapie allergénique. Stallergenes Greer International AG est la société mère de Greer Laboratories, Inc. (immatriculée aux États-Unis) et de Stallergenes SAS (immatriculée en France).

A propos du RNSA

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) est une association loi de 1901, créée en 1996 pour poursuivre les travaux réalisés depuis 1985 par le Laboratoire d´Aérobiologie de l´Institut Pasteur à Paris. Ce réseau a pour objet principal la surveillance et l’étude du contenu de l´air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. Cela concerne le suivi par des méthodes normées des sources de pollens et de moisissures, des niveaux d’exposition de la population, ainsi que le recueil de données cliniques associées par le biais de médecins sentinelles.

Le RNSA est structuré autour d’un conseil d’administration composée de cliniciens, d´analystes et de scientifiques, et d’un conseil scientifique.

La filiale innovation du RNSA conjugue l’expertise en aérobiologie du RNSA à celle en métrologie des aérosols et en sciences de l’atmosphère de l’entreprise technologique ŌBERON SCIENCES. Elle a vocation à faciliter, en les renouvelant, les services de prévention du Risque d’Allergie du RNSA.

1. Besancenot JP, Sindt C, Thibaudon M. Pollen et changement climatique. Bouleau et graminées en France métropolitaine. Rev Fr Allergol. déc 2019;59(8):563‑75.
2. ANSES, 2022.pdf.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page