Informationsnouveautés

Cap sur la rénovation énergétique globale avec SIMURÉNO d’Immofix

  • Immofix est une entreprise toulousaine qui accompagne les propriétaires de maisons individuelles de A à Z dans leur projet de rénovation énergétique performante.
  • Elle vient de lancer SIMURÉNO, un simulateur de rénovation énergétique globale. Ce dernier permet d’estimer en quelques clics et à partir d’une simple adresse le potentiel énergétique d’une maison, et les subventions mobilisables.
  • Pour aller plus loin, Immofix propose également un format d’audit énergétique inédit en France, qui s’appuie sur la technologie des visites virtuelles à 360°.

SIMURÉNO aide les propriétaires à créer les fondations d’un projet de rénovation énergétique globale

Le paysage de la rénovation énergétique en France se transforme pour s’orienter de plus en plus vers la rénovation énergétique globale. Ce type de chantier ambitieux permet à la fois de mutualiser les coûts, de maximiser les aides, et d’améliorer l’efficacité des travaux réalisés en les regroupant judicieusement selon leur complémentarité. Toutefois, la rénovation énergétique d’une maison est un parcours semé d’embuches. En effet, de nombreux freins persistent et empêchent les ménages de franchir le pas.

« Est-ce qu’une rénovation énergétique globale pourrait être intéressante pour ma maison ? Pourrai-je la financer, quand, et comment ? » sont autant de questions que les gens se posent. Ils manquent souvent d’informations et ont donc besoin d’une aide à la décision. C’est dans ce contexte que l’entreprise toulousaine lance SIMURÉNO, une application web mise gratuitement à disposition des internautes pour leur permettre d’estimer, en quelques clics, le potentiel énergétique de leur maison.

« D’autres simulateurs existent, avec un point commun : l’ultra-précision. Pour obtenir un résultat, l’utilisateur doit saisir un par un tous les travaux qu’il souhaite effectuer. Mais comment y parvenir sans être un expert du bâtiment ? En voulant être trop précises, ces simulations deviennent complexes à réaliser, compromettant in fine leur fiabilité », déclare Guillaume ANGLES, le fondateur d’IMMOFIX.

L’entreprise a donc inversé cette logique, en mettant la rapidité et la simplicité d’utilisation au cœur de ses préoccupations. À partir d’une simple adresse, l’application recherche les caractéristiques du bien dans les bases de données d’un partenaire (URBS). Les informations qui remontent sont ensuite retraitées par des algorithmes pour faire émerger un scénario de rénovation globale, imaginé par un thermicien. Enfin, SIMURÉNO fournit des informations clés aux utilisateurs pour les aider à se projeter : coût d’une rénovation globale et performante, chiffrage des gains, aides possibles, prêt mobilisable. L’objectif ? Alimenter la réflexion et servir de point de départ à un projet de rénovation énergétique solide.

Après avoir obtenu son résultat sur SIMURÉNO, des questions restent en suspens : « Quels travaux faut-il réaliser, pourquoi ? Par où commencer ? »

Face à ces interrogations très précises, la DATA ne fait pas le poids. En effet, chaque maison a ses spécificités propres qu’il convient d’analyser en

Aperçu de l’application SIMURÉNO

Au-delà de SIMURÉNO, Immofix compte sur les nouvelles technologies pour dépoussiérer le milieu de la rénovation énergétique. Dans ce contexte, l’entreprise lance, en partenariat avec le bureau d’étude thermique Thermiconseil, un nouveau format d’audit énergétique. Sa principale différence avec les solutions existantes ? L’utilisation de la capture 3D au service de la productivité et de l’expérience client.

Exemple d’audit énergétique 3D

« L’audit énergétique est un document technique de 80 pages. Chez Immofix, notre but est de simplifier la vie de nos clients ! Ainsi, grâce à la 3D, nous avons intégré et synthétisé les informations du rapport dans une copie numérique du logement. En plus d’être plus convivial et d’aider les propriétaires à se projeter, ce format nous permet de gagner en efficacité. Bien sûr, notre audit est réglementaire et conforme à MaPrimeRénov’. Cela signifie qu’il est éligible aux aides financières de l’État, et qu’il permet d’en débloquer d’autres dans le cadre d’une rénovation globale. »

Exemple d’audit énergétique 3D

Dans les faits, l’audit énergétique d’Immofix se décompose en 3 phases :

  1. Collecte d’informations et analyse physique du bâtiment : un expert en visite digitale commence par réaliser la copie numérique du logement sous la forme d’une visite virtuelle à 360°. En complément, un bureau d’étude thermique effectue un audit approfondi du bâti.
  2. Formulation des préconisations : un ingénieur thermicien tire ses conclusions de la phase de relevé terrain, en s’appuyant sur la copie numérique du logement. Un bilan critique du bâti, de ses anomalies et de ses déficiences est ensuite rédigé. Des actions correctives sont également formulées sous la forme de scenarios travaux chiffrés et argumentés. Enfin, une synthèse de l’audit est intégrée à la visite 3D. Pour ce faire, les informations clés sont intégrées dans des pastilles interactives.
  3. Restitution de l’audit : lors d’un rendez-vous avec le client, un immofixeur passe en revue les résultats de l’audit énergétique. Il délivre ses conseils et répond aux interrogations du client concernant la marche à suivre pour les travaux. L’audit énergétique est remis au propriétaire dans son format réglementaire (rapport PDF) et dans son format dynamique (visite virtuelle).

Guillaume ANGLES conclut : « Ce format nous permet de modéliser numériquement les maisons anciennes, avec une fiabilité très élevée. Aujourd’hui, la précision des mesures est centimétrique, et elle continue de s’améliorer de jour en jour. Nous en sommes convaincus : la capture 3D a le potentiel de faire entrer les bâtiments anciens dans une nouvelle aire. Affaire à suivre… »

Immofix ouvre ainsi la voie à un autre projet : la création d’un carnet de santé dédié aux logements anciens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page