Informationsorganisation

12 millions de Français continuent de souffrir de précarité énergétique

Réaction et éclairage de Don De Chaleur

Cet hiver, l’Europe a connu la pire crise énergétique depuis les années 70. Les factures se sont envolées et pour protéger les consommateurs, les États ont payé le prix fort pour subventionner l’énergie et surmonter la crise. Si en France, le gouvernement affirme que grâce au bouclier tarifaire, la hausse des tarifs se limite à 15% au lieu de 122%, cette crise a pourtant été révélatrice d’un véritable mal qui touche ⅕ème des Français : celui de la précarité énergétique. En effet, si cet hiver, les Français ont été appelés à baisser leur chauffage à 19°, pour plus de 5,6 millions foyers français cette température reste un luxe difficile à s’offrir.

Dans ce contexte, Don de Chaleur, la startup de la solidarité énergétique, se propose de revenir, par la voix de ses cofondateurs, Matthieu Sattler et Laurent Fournié, sur la situation :

LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE, UN MAL ENCORE PEU CONNU ET RECONNU

On dit qu’une personne est en situation de précarité énergétique lorsqu’elle consacre plus de 10% de son budget à sa facture d’énergie. C’est un problème encore méconnu des Français. Pourtant, selon l’ONPE, en 2021, un quart des ménages a été confronté à une difficulté à payer sa facture d’énergie (contre 10% en 2019). Les interventions de fournisseurs énergétiques pour suspension ou réduction de la puissance à la suite d’impayés se sont accrues en 2021 par rapport à 2019 (+17% de suspensions et +63% de réductions de puissance).

Où que l’on vive, cela concerne nécessairement des voisins ou des gens de notre entourage, sans qu’on ne le sache. Généralement, ces foyers vivent dans de véritables passoires thermiques et ont souvent recours à des modes de chauffage moins efficaces, plus coûteux, à cause desquelles leurs factures explosent. Au-delà de la charge financière, ces personnes subissent le mal-logement : elles se chauffent peu, reçoivent peu et s’isolent. Cela pose également des problèmes de santé, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées. Ce sont ces personnes vulnérables qui subissent de plein fouet la crise de l’énergie”, commente Matthieu Sattler.

LE BOUCLIER TARIFAIRE, UNE SOLUTION PEU VIABLE SUR LE LONG TERME

Si grâce au bouclier tarifaire, les tarifs du gaz et de l’électricité restent bien inférieurs au prix du marché, c’est un système qui reste très coûteux à l’État et qui n’incite pas les Français à réduire leur consommation.

Pour Laurent Fournié, “On ne peut pas se contenter de subventionner l’énergie, tôt ou tard, le contribuable en paiera la facture et elle sera salée. C’est pourquoi il est urgent d’accélérer la sobriété et de trouver des solutions durables et des mécanismes d’accompagnement pour inciter les français à consommer différemment, et de ce fait, devenir moins dépendants des prix du marché”.

UN ACCOMPAGNEMENT SPÉCIFIQUE, NÉCESSAIRE ET URGENT VERS PLUS DE SOBRIÉTÉ

Comprendre sa consommation d’énergie est loin d’être simple. Si certaines personnes peuvent être autonomes, d’autres ont besoin d’un accompagnement de proximité.

Cela passe par de la pédagogie pour les aider à adopter les bonnes habitudes de consommation mais également par l’augmentation d’aides pour changer d’équipement, rénover et mieux isoler son logement. Beaucoup de foyers ont des gisements d’économie d’énergie insoupçonnés, y compris les plus précaires. Il est urgent que l’Etat soutienne davantage les organismes qui favorisent la maîtrise de l’énergie. Plutôt que de subventionner les énergies fossiles, l’Etat a un véritable rôle à jouer pour accélérer les économies d’énergie et financer des projets de sobriété à travers notamment les appels à programme CEE (Certificats d’Économie d’Énergie). Les moyens mis en œuvre sont aujourd’hui bien insuffisants : les CEE valent actuellement 7€/MWh, alors que l’Etat dépense 30€/MWh pour le gaz et 50 à 100€/MWh pour l’électricité pour le bouclier tarifaire”, ajoute Laurent Fournié.

Depuis son lancement en Novembre 2022, la startup a accompagné plus de 6 000 foyers français à changer leur mode de consommation et leur a permis de réduire leur facture d’énergie de 23% . En parallèle de sa pédagogie, Don de Chaleur se veut solidaire et transforme chaque kWh économisé en euros reversés à des associations qui luttent contre la précarité énergétique comme Stop Exclusion énergétique, Électriciens sans frontières, EMMAÜS Solidarité ou encore le Secours Catholique.

À propos de Don de Chaleur : Lancée en 2022 par Matthieu Sattler et Laurent Fournié, Don de Chaleur est une startup qui vise à accompagner les foyers français vers un changement durable de leurs pratiques de consommation d’énergie. Grâce à son application éponyme, la startup a pour ambition d’embarquer les Français dans la réalisation d’éco-gestes quotidiens afin d’économiser de l’énergie, faire baisser ses factures tout en faisant un geste solidaire. En effet,  grâce aux efforts de chacun et à un réseau d’entreprises partenaires engagées, Don de Chaleur s’engage à transformer chaque KwH économisé en dons en euros reversés à des associations destinées à lutter contre la précarité énergétique. L’objectif ? Proposer une réponse collective, positive et solidaire à la crise énergétique. Depuis son lancement, la startup a accompagné plus de 6 000 foyers et permis l’économie de 23% d’énergie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page