Informationsorganisation

Réaction de la LPO aux annonces du plan chasse

Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO France (Ligue française Protection Oiseaux), déclare « Le plan sécurité qui prétend en finir avec les conflits opposant chasseurs et non chasseurs accouche de mesurettes (renforcement de contraintes déjà existantes du type formation, etc…) et d’une « solution miracle », une application permettant d’identifier les dangers.

C’est un inacceptable mensonge que de prétendre : « Chaque personne pourra identifier une zone non chassée et s’y rendre en étant certain de ne pas croiser un chasseur ». D’abord, parce que l’application n’est pas obligatoire, ensuite parce qu’il existe une multitude de chasses (gibier d’eau, par exemple) qui ne sont pas concernées.

Par ailleurs pas un mot sur les moyens supplémentaires qui seront nécessaires pour que l’OFB assure ces nouvelles missions de contrôle.

Favoriser les espaces de dialogue est aussi à l’ordre du jour. On parle de rencontres organisées par les chasseurs ; personne n’a sollicité les associations de protection de la nature !

Enfin le gouvernement ne s’intéresse toujours pas aux chasses des espèces en mauvais état de conservation, ni aux pratiques d’un autre âge comme le déterrage des blaireaux. L’exécutif est passé à côté d’une formidable opportunité de réforme qui accouche d’un plan à la Raboliot !

L’abandon du dimanche sans chasse constitue un mépris inacceptable à l’égard des 80 % des Français qui attendent un cessez le feu. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page