Informationsorganisation

Les services de distribution d’eau donnent le ton dans la course à la réduction des émissions de carbone

Plus de 80 services de distribution d’eau et d’assainissement dans le monde se sont fixé des objectifs zéro émission nette et de neutralité climatique. Ces services publics sont à la tête de la décarbonation du secteur de l’eau grâce à des stratégies qui optimisent les activités tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Un nouveau document de la société mondiale de technologie de l’eau Xylem (NYSE : XYL), Net Zero: The Race We All Win, montre comment les gestionnaires de l’eau réduisent leurs émissions et rendent leurs infrastructures plus résistantes au changement climatique.

Learn about some of the strategies that are helping utilities reduce emissions in Xylem’s new paper. (Graphic: Business Wire)
« Nous avons la possibilité d’aider le secteur de l’eau à devenir le plus rapide à réduire son empreinte d’émission de carbone. Les éléments clés sont les services publics, déjà en première ligne face aux effets du changement climatique et au vieillissement des infrastructures, et des fonctionnaires passionnés », a déclaré Patrick Decker, président-directeur général de Xylem. « Ce document et ces mesures montrent la façon dont des gestionnaires de services publics leaders de l’eau réalisent de réels progrès vers les objectifs de zéro émission nette. Et ces exemples montrent à quelle rapidité et à quel coût raisonnable ils y parviennent, tout en optimisant leurs activités mondiales. La technologie pour relever ces défis existe déjà, c’est maintenant qu’il faut changer les choses ».

Les infrastructures hydrauliques représentent environ 2 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, soit autant que le secteur mondial de la navigation. Net Zero: The Race We All Win, qu’il est possible de télécharger, illustre les approches pragmatiques et les technologies éprouvées permettant de réduire à zéro les émissions des services de distribution d’eau. Les méthodes utilisées par les services publics qui donnent le ton sont les suivantes :

  • Créer une stratégie net zéro intelligente : des objectifs réalistes et mesurables de réduction des émissions
  • Optimiser l’énergie et les ressources dans un réseau : stratégies neutres en termes de coûts pour réduire les émissions tout en garantissant la stabilité des processus
  • Intégrer les objectifs net zéro dans la planification des investissements : des critères net zéro qui s’intègrent dans les processus existants et dans le flux des décisions quotidiennes
  • Passer du traitement à la récupération des ressources : utiliser le sous-produit des eaux usées pour arriver à en faire une ressource

Citons comme exemple de success story illustrée dans le document, la ville de South Bend, dans l’Indiana. La ville utilise la technologie pour réduire de plus de 70 % le volume des débordements des égouts unitaires. Cela a permis d’éviter la construction inutile d’une nouvelle infrastructure grise et d’éliminer le carbone qu’elle aurait contenu. La ville a amélioré les performances du système et l’utilisation des capacités, réalisant ainsi des gains environnementaux avec 10 à 15 ans d’avance sur la date prévue.

« Si le chiffre le plus significatif de notre travail traduit le fait que la ville a économisé environ 500 millions de dollars en travaux d’équipement, il ne faut pas négliger l’impact sur notre empreinte carbone. En évitant un grand projet de construction et en prolongeant la durée de vie de nos infrastructures grâce à une technologie intelligente, nous avons joué un rôle majeur dans la réduction de notre empreinte carbone », a déclaré Kieran Fahey, directeur du plan d’action de contrôle à long terme au ministère des Travaux publics de la ville de South Bend.

Citons un autre exemple, EWE WASSER GmbH (EWE) à Cuxhaven, l’une des plus grandes entreprises d’assainissement en Allemagne, a réduit de 30 % la consommation d’énergie d’une partie de ses activités. Son usine a la capacité de traiter les eaux usées de 400 000 personnes, et les réductions ont permis d’économiser 1,1 million de kWh par an, soit suffisamment d’énergie pour alimenter 275 foyers pendant un an, tout en garantissant une très bonne qualité de l’eau.

Les dirigeants de Xylem animeront des discussions cette semaine sur la décarbonation au WEFTEC 2022 et à la Journée européenne de l’efficacité énergétique, ainsi qu’à la conférence sur le changement climatique COP27 en Égypte le mois prochain.

Xylem a été nommée « Net Zero Carbon Champion » lors des 2022 Global Water Awards. Ce prix a reconnu les efforts de la société pour accélérer la décarbonation du secteur de l’eau et sa promesse de s’associer aux services publics, aux entreprises et aux gestionnaires de l’eau du monde entier pour les aider à réduire leur empreinte carbone. Il a également reconnu les engagements de la société en matière de durabilité : au cours des deux dernières années, la société a déjà réduit l’empreinte carbone de ses clients dans le domaine de l’eau de plus d’un million de tonnes.

À propos de Xylem

Xylem (XYL) est une entreprise mondiale leader dans le domaine des technologies de traitement de l’eau, qui s’engage à relever les défis critiques liés à l’eau et aux infrastructures par l’innovation. Nos 17 000 employés diversifiés ont réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 milliards de dollars en 2021. Nous créons un monde plus durable en permettant à nos clients d’optimiser la gestion de l’eau et des ressources, et en aidant les communautés de plus de 150 pays à devenir sûres en matière de traitement de l’eau.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page