Le projet relèvera les défis de la transformation numérique et de la transition verte identifiés par le Pacte vert de l’UE

Les organisations European DataWarehouse (EDW), Hypoport BV, l’Université Ca’ Foscari de Venise, Woonnu B.V., Unión de Créditos Inmobiliarios S.A. Establecimiento Financiero de Crédito et Dexai-Etica Artificiale, sont heureuses d’annoncer le lancement du projet ENGAGE («Engage for ESG Activation Investments»), qui a reçu une subvention de l’Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement (CINEA) dans le cadre du programme LIFE.

ENGAGE a pour but la création d’un cadre conjoint de données et de financement innovant et pérenne pour le financement par prêt hypothécaire de la rénovation écoénergétique, afin de rendre les investissements dans l’énergie durable plus attrayants pour les investisseurs privés et de les aligner sur la politique de financement durable de l’UE.

Marco Angheben, coordinateur du projet et responsable du développement commercial et des affaires réglementaires d’EDW, a déclaré: «European DataWarehouse est ravie de diriger ce consortium qui réunira les diverses compétences techniques et juridictionnelles nécessaires à la réussite du projet et à la création d’un impact positif sur le marché de la finance durable.»

«Nous sommes ravis de mettre en place les conditions préalables à une forte croissance des investissements dans l’efficacité énergétique à travers l’Europe, ajoute Vincent Mahieu, Hypoport B.V. L’infrastructure réglementaire et technique doit être solide si l’on veut que tous les acteurs du marché, y compris les consommateurs, puissent tirer parti de son énorme potentiel. Recevoir ce financement de la CINEA est pour nous une fierté et un encouragement.»

Pendant une période de trois ans, l’équipe ENGAGE travaillera à l’élaboration d’un modèle standardisé de divulgation de données d’efficacité énergétique aux fins de l’octroi de prêts hypothécaires, conformément aux réglementations européennes les plus pertinentes. Le modèle sera mis en œuvre via le Portail d’investissement vert.

Le cadre ENGAGE pour les prêts hypothécaires et les rénovations écoénergétiques favorisera la transparence grâce à la traduction et à l’application des sections pertinentes de la taxonomie de l’UE (et de la prochaine directive sur l’efficacité énergétique des bâtiments, ou DPEB) aux pratiques nationales néerlandaises et espagnoles en matière de construction et de prêt hypothécaire, ce qui contribuera, en fin de compte, à la standardisation des opérations innovantes de décarbonation financées par les marchés de capitaux.

Contexte du projet

Pour concrétiser sa mission d’atteindre un parc immobilier zéro émission d’ici 2050, l’UE doit impérativement attirer les investissements privés et stimuler le financement des prêts verts. La raison d’être d’ENGAGE est d’offrir, pour les financements hypothécaires et à des fins réglementaires, un format unique de divulgation des données intégrant les réglementations européennes ESG les plus pertinentes, telles que la taxonomie de l’UE, la norme des obligations vertes européennes et la directive DPEB. ENGAGE vise ainsi à favoriser un format véritablement nouveau qui facilite la tâche des banques, des régulateurs et des investisseurs en combinant les divulgations hypothécaires existantes avec les nouvelles réglementations ESG (et récemment annoncées), telles que la taxonomie de l’UE. Instaurer la transparence des définitions et des exigences relatives aux besoins en données permettra également aux institutions financières de traduire ces besoins pour les appliquer également aux produits de consommation.

Les motifs qui sous-tendent ENGAGE

Les bâtiments sont responsables d’environ 40% de la consommation énergétique et de 36% des émissions de gaz à effet de serre de l’UE. À l’heure actuelle en Europe, environ 75% des bâtiments existants sont qualifiés d’«énergivores»; or, 85 à 95% des bâtiments actuels seront encore utilisés en 2050. Chaque année, environ 1% des bâtiments subissent une rénovation écoénergétique Les rénovations d’habitations et leur financement doivent augmenter. Le financement de l’amélioration de l’efficacité énergétique du parc immobilier est une composante majeure de la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le marché hypothécaire peut jouer un rôle crucial pour le financement de programmes de rénovation des habitations visant à améliorer la performance énergétique du parc immobilier européen. Le cadre ENGAGE pour les prêts hypothécaires et les rénovations écoénergétiques créera de la transparence grâce à la traduction de la taxonomie de l’UE (et de la prochaine DPEB) et à l’application de ses sections pertinentes aux pratiques nationales néerlandaises et espagnoles en matière de construction et de prêt hypothécaire, ce qui contribuera en fin de compte à standardiser les opérations innovantes de décarbonation.

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ: Cofinancé par l’Union européenne. Toutefois, les vues et opinions exprimées sont celles de l’auteur / des auteurs uniquement et ne reflètent pas nécessairement celles de l’Union européenne ou de la CINEA. Ni l’Union européenne ni l’autorité octroyant la subvention ne peuvent en être tenues responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *