développement durableInformations

La technologie innovante à bilan carbone négatif de Ricardo

Dans le cadre de sa mission de soutien à la décarbonisation du secteur mondial de l’énergie, Ricardo, société de conseil stratégique en environnement et en ingénierie d’envergure internationale, a reçu 3 millions de livres sterling de la part du gouvernement britannique pour concevoir, installer et gérer une centrale de cogénération de démonstration à bilan carbone négatif. Véritable vitrine d’une technologie permettant de remédier au changement climatique, la centrale apportera la preuve de l’efficacité des projets d’élimination des gaz à effet de serre et de production d’énergie propre réalisés à l’échelle des communautés et s’appuyant sur les déchets forestiers provenant de sources durables. Ce financement est accordé dans le cadre du Net Zero Innovation Portfolio (NZIP) du département des Affaires, de l’Énergie et des Stratégies industrielles (BEIS).


Homested Farm carbon capture demonstrator site (Photo : Business Wire)

Ricardo est à la tête du consortium qui a construit la centrale de démonstration. Ce consortium associe le système innovant de piégeage du dioxyde de carbone développé par Ricardo, la technologie de turbine à air chaud de Bluebox Energy et la technologie de pyrolyse de Woodtek Engineering. La centrale de démonstration, quatre fois plus petite qu’une véritable centrale, sera située à Holmsted Farm, dans le West Sussex, au Royaume-Uni. Mise en service et opérationnelle en 2023, elle fera la preuve non seulement d’une technologie très innovante d’élimination des gaz à effet de serre qui, à taille réelle, pourra générer chaleur et électricité renouvelables pour alimenter jusqu’à 300 foyers et entreprises à l’échelle locale, mais aussi d’une technologie réaliste à bilan carbone négatif qui pourra contribuer de manière importante à la réalisation des objectifs de neutralité carbone.

Tim Curtis, directeur général de Ricardo Energy and Environment, a déclaré : « Ricardo est un conseiller de confiance pour les gouvernements du monde entier, que ce soit en matière de politiques pour remédier au changement climatique ou de transition vers les énergies propres. Nous sommes également réputés pour notre mission de décarbonisation des secteurs du transport et de l’énergie dans le monde. Ce projet, en partenariat avec Bluebox Energy et Woodtek Engineering, montrera que notre système innovant et intégré de piégeage du dioxyde de carbone peut bénéficier aux communautés locales, confirmera la réputation de pionnier en matière de technologies à émissions négatives du Royaume-Uni, et offrira un moyen durable et commercialement viable de tendre vers la neutralité carbone tout en assurant la sécurité énergétique du pays. »

Le projet de Ricardo est l’un des nombreux projets qui, au Royaume-Uni, recevront une partie des 54 millions de livres sterling débloqués pour mettre au point des technologies permettant d’éliminer le dioxyde de carbone rejeté dans l’atmosphère. Lors de l’annonce de cet investissement, Greg Hands, ministre britannique de l’Énergie et du Changement climatique, a déclaré : « Avec cet investissement de 54 millions de livres sterling, le gouvernement pose les bases d’une industrie d’élimination des gaz à effet de serre au Royaume-Uni, un secteur qui pourrait rapporter des milliards à notre économie en attirant des investissements privés et en appuyant la création de nouveaux emplois “verts”. »

La technologie s’appuie sur les déchets d’exploitation forestière durable, produisant du bois au niveau national, et les transforme de trois manières : production de biochar (un produit similaire au charbon de bois), production de chaleur et d’électricité, et piégeage du dioxyde de carbone des fumées rejetées. La technologie permet ainsi de capturer près de 95 % du carbone contenu dans le bois. Elle permet également d’obtenir des produits commercialisables à base de carbone : les agriculteurs peuvent, par exemple, utiliser le biochar pour enrichir les sols ou pour supplémenter l’alimentation du bétail afin de réduire les émissions des ruminants. Il est également possible d’utiliser le dioxyde de carbone de qualité industrielle pour fabriquer du béton bas carbone ou pour remplacer, dans les aliments et les boissons, le dioxyde de carbone issu de processus industriels qui dépendent de l’importation de gaz naturel. Une centrale à taille réelle éliminera 16 000 tonnes de dioxyde de carbone de l’atmosphère par an.

Ricardo collabore avec Bluebox Energy depuis juin 2020 pour proposer des technologies innovantes en appui à la transition vers un avenir bas carbone. Ce projet vient confirmer encore davantage l’engagement de Ricardo dans la lutte contre le changement climatique et la réalisation des objectifs nationaux de neutralité carbone. Ricardo soutient activement ses clients européens en matière de technologies innovantes de piégeage du dioxyde de carbone et a apporté ses conseils au gouvernement britannique sur le potentiel de la production de bioénergie avec piégeage du dioxyde de carbone au Royaume-Uni. Ricardo aide ses clients, répartis sur un large éventail de secteurs, à développer leurs plans de décarbonisation industrielle pour progresser sur la voie de la neutralité carbone.

À propos de Ricardo

Ricardo plc est une société de conseil en ingénierie, stratégie et environnement d’envergure internationale. Cotée à la bourse de Londres et réputée pour son excellence en ingénierie depuis plus de 100 ans, elle emploie près de 3000 personnes dans plus de 20 pays et fournit des niveaux d’expertise exceptionnels en proposant des produits et des solutions de pointe intersectoriels, durables et innovants. Chaque jour, nous permettons à nos clients de trouver une solution aux problèmes les plus complexes et les plus dynamiques, afin de contribuer à l’avènement d’un monde sûr et durable.

Département des Affaires, de l’Énergie et des Stratégies industrielles (BEIS)

Ce financement a été accordé dans le cadre du Net Zero Innovation Portfolio du gouvernement britannique. D’une valeur d’un million de livres sterling, il cherche à accélérer la mise sur le marché de technologies et de systèmes à faible bilan carbone grâce au concours Direct Air Capture and Greenhouse Gas Removal Innovation Competition (innovation dans le domaine du piégeage direct dans l’air et de l’élimination des gaz à effet de serre). Ce concours financera la mise au point de technologies qui permettront l’élimination des gaz à effet de serre de l’atmosphère au Royaume-Uni.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220711005350/fr/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page