développement durableInformationsorganisation

Abeille Assurances présente sa nouvelle stratégie d’investissement en faveur de la biodiversité

Alors que se tient du 7 au 19 décembre 2022 à Montréal la COP 15 des Nations unies ayant pour objet d’adopter un nouveau cadre stratégique mondial pour la biodiversité, Abeille Assurances, acteur majeur de l’assurance et de l’épargne en France, entend apporter une réponse forte englobant tous les leviers à sa disposition.

Face au déclin dramatique de la biodiversité, Abeille Assurances se donne pour objectif de répondre aux cinq grandes causes de pertes de la biodiversité (changement de l’utilisation des terres et de la mer, surexploitation des ressources biologiques, changement climatique, pollution et espèces exotiques envahissantes), par cinq leviers d’actions (RISE : Rendre compte, Intégrer, Soutenir, Engager et Evaluer) et cinq actions ciblées.

L’assureur dévoile ainsi sa nouvelle stratégie d’investissement en la matière afin d’intégrer la perte de biodiversité dans sa gestion financière et affirme notamment son engagement contre la µdéforestation causée par l’huile de palme par la mise en place d’exclusions dans ses investissements des producteurs et distributeurs dont plus de 5% du CA provient de son exploitation.

Abeille Assurances appelle le secteur financier à s’engager de manière forte et durable en faveur de la protection et de la restauration de la biodiversité.

Jean-François Coppenolle, Directeur des investissements Climat et ESG Abeille Assurances, déclare : « La biodiversité, l’ensemble de tous les êtres vivants sur notre planète, décline désormais à une vitesse alarmante et sans précédent. Le rythme d’extinction des espèces serait actuellement 100 à 1 000 fois supérieur à leur taux naturel, ce qui pourrait indiquer que nous nous dirigeons vers une sixième extinction de masse des espèces.

Face à cette urgence, alors que se tient en cette fin d’année à Montréal la 15e conférence des parties (COP15) à la convention sur la diversité biologique ayant pour objet d’adopter un nouveau cadre stratégique mondial pour la biodiversité, Abeille Assurances appelle à une action coordonnée des gouvernements afin de définir des objectifs ambitieux en matière de préservation de la biodiversité et d’aligner les flux financiers sur la mise en place de ces objectifs, notamment pour faciliter le financement de projets permettant de contribuer au développement du capital naturel. »

Rendre compte de son empreinte biodiversité : Abeille Assurances a pour ambition de comprendre, mesurer et publier l’empreinte et la dépendance de ses investissements sur la biodiversité et les services écosystémiques.

Intégrer la biodiversité à sa gouvernance et définir sa stratégie d’alignement : l’assureur met en place une gouvernance idoine et travaille à définir sa stratégie d’alignement avec les objectifs internationaux de lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Soutenir la préservation de la biodiversité à travers des investissements ciblés : Abeille Assurances s’engage à réaliser des investissements afin d’agir contre les pertes actuelles et futures de biodiversité et de favoriser la restauration écosystémique.

Engager nos parties prenantes, à savoir les entreprises dans lesquelles l’assureur investit, ainsi que les instances de place du secteur des assurances afin de les inciter à mettre en œuvre des stratégies de réduction de leurs impacts.

Evaluer les risques liés à la biodiversité dans ses activités d’investissement : toute décision d’investissement est sujette à une analyse des risques ESG et l’impact de l’activité sur la biodiversité fait partie de ces risques.  Afin de réduire les impacts indirects de ses investissements, l’assureur s’engage à définir des filtres d’exclusion pertinents au sein des secteurs considérés comme intrinsèquement non compatibles avec son engagement de protection des écosystèmes.

Une nouvelle stratégie d’investissement liée à la biodiversité, afin d’intégrer la prise en compte des facteurs de perte de biodiversité dans sa gestion financière.

Un premier investissement en faveur de la préservation de biodiversité de 15M€ à travers le fonds Blue Ocean de Swen Capital Partners, qui investit dans des sociétés développant des technologies pour préserver la santé des océans.

Une nouvelle stratégie d’engagement et d’exclusion applicable à son portefeuille d’investissement visant à agir sur la déforestation. Dans un premier temps, l’assureur a décidé de focaliser son action sur l’huile de palme en raison du déboisement massif engendré par sa culture et des conséquences de ce déboisement sur la faune, la flore, l’activité et les modes de vie des populations autochtones. Les exclusions relatives à l’huile de palme s’appliqueront à son portefeuille d’investissement à compter du 1er janvier 2023.

Une participation aux travaux de la Fondation Finance for Biodiversity Pledge ayant pour objet de définir des axes d’engagement de la place financière en faveur de la préservation et la restauration de la biodiversité, dans le cadre de l’adhésion du Groupe Aéma à la Finance for Biodiversity Foundation.

Un partenariat avec le Museum d’Histoire naturelle pour présenter une exposition photographique sur son site historique du Jardin des Plantes. 30 panneaux seront ainsi disposés, entre juin et novembre 2023 autour du Jardin des Plantes à Paris, afin d’illustrer la mission de conservation de la biodiversité que mène le Muséum national d’Histoire naturelle, ainsi que son savoir-faire exceptionnel en botanique.

Constitué des marques Aesio mutuelle, Macif, Abeille Assurances (ex Aviva France) et Ofi Invest, Aéma Groupe est le 5ème acteur de l’assurance en France protégeant plus de 11 millions de Français sur l’ensemble des besoins essentiels en assurance.

Après la création d’Ofi Invest en septembre 2022 (regroupant les activités d’anciennement Aviva Investors France, d’Aviva Investors Real Estate France, d’Aéma REIM et du groupe Ofi), le groupe se positionne au 5ème rang des groupes français de gestion d’actifs, leader de la finance responsable avec plus de 195 milliards d’encours gérés.

En tant qu’assureur et investisseur responsable, Aéma Groupe est déterminé, avec ses marques, à agir pour la protection de la biodiversité :

Le Groupe a rejoint en octobre la “Finance for Biodiversity Foundation”. Cette adhésion l’engage à prendre des mesures ambitieuses en faveur de la protection des écosystèmes.

Il travaille à la cohérence des stratégies d’investissement liées à la biodiversité de ses entités, via la définition de politiques d’investissement et d’engagement en faveur de la lutte contre la déforestation.

Il figure parmi les premiers signataires français de la lettre d’engagement des PRI qui milite pour un plan mondial de la biodiversité (GBF) ambitieux aux côtés d’autres acteurs économiques internationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page